Menu

Actions environementales

La démarche communale

 

Le Clos Bayard, refuge labellisé « Ligue pour la Protection des oiseaux »

Le parc, situé 7 rue du 8 mai 1945, est ouvert au public tous les jours sauf les mercredis et vacances scolaires (centre de loisirs) ainsi que restrictions exceptionnelles :

  • du 1er avril au 31 octobre de 8h à 20h
  • du 1er novembre au 31 mars de 8h à 18h

Photo de l'observatoire du Clos Bayard

Agir pour la nature de proximité : voici ce à quoi la commune s’est engagée depuis près de 10 ans

N’attendant pas que la nature vienne à elle, elle l’a invité sur le site du Clos Bayard à travers la création d’un refuge ayant reçu l’agrément de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (L.P.O.).

Cette démarche écocitoyenne, vise à préserver les espèces, le territoire, et donc les écosystèmes et la biodiversité dans cet espace public. Elle se traduit en deux points :

  • Le service des Espaces Verts a pour tâche de gérer ce site de manière éco-responsable, dans un souci d’effort de conservation :
    • l’entretien se fait de manière mécanique et sans produits phytosanitaires
    • la gestion des pelouses est différenciée
    • des espaces de prairies naturelles sont créés et des bandes fleuries mises en place pour structurer et favoriser le développement des espèces pollinisatrices durement impactées de nos jours
    • des plantations de haies et d’arbustes fruitiers variées sont réalisées
  • Le service Enfance Jeunesse et Vie Associative assure quant à lui la sensibilisation du public fréquentant ce lieu :
    • grand public, familles, écoles, centre de loisirs
    • il s’appuie sur de nombreux espaces et supports pédagogiques qu’il a créé au fil du temps : observatoire de la nature, jardin pédagogique, labyrinthe fleuri, espace compost collectif, hôtel à insectes, signalétique pédagogique, mangeoires, gîtes à faune…).

Si l’envie vous en dit, n’hésitez pas à vous y rendre. Vous y serez accueilli avec plaisir et joie de vous le faire découvrir.

 

LABEL 1ÈRE FLEUR

Label 1ère fleur

Obtenu en 2015, il a encouragé les efforts des élus et personnels municipaux à valoriser le cadre de vie en préservant l’environnement.

A travers les sentiers de Saint-Priest balisés et répertoriés dans un topo guide métropolitain, grâce au nouvel observatoire à oiseaux du parc du Clos Bayard, aux diagnostics arboricoles, à l’enfouissement des réseaux et la préservation du patrimoine historique du Crêt, Saint-Priest s’est dotée d’atouts considérables .

La pérennisation des animations pédagogiques, la semaine du goût, les jardins familiaux, le concours des maisons fleuries, et, bien entendu, nos ruchers municipaux et associatifs concrétisent une volonté qui s’inscrit dans la durée.

Un plan de désherbage d’orientation manuelle ou mécanique (subventionné par la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et le conseil départemental) a été élaboré sur 5 ans en même temps qu’était signée la charte « Zéro phyto » en 2017.

 

Le rucher municipal

Photo d'installation de ruches sur le toit de la mairie

Deux ruches sur le toit en terrasse de la mairie

Cette initiative a vu me jour en 2013, dans un vaste plan national pour la sauvegarde des abeilles.

Ces insectes ailés protégés, aussi appelés jadis «mouches à miel», ont un rôle essentiel dans notre écosystème en contribuant de façon irremplaçable la pollinisation (fécondation des fleurs par le pollen), donc à la reproduction de la plupart des plantes à fleurs et à fruits.

L’apiculture traverse une période difficile: le cheptel d’abeilles est agressé par divers facteurs dont la pression s’accentue. Les plus souvent mis en évidence sont:

  • le varroa, parasite de l’abeille;
  • le frelon asiatique, prédateur redoutable pour les abeilles dont il aime se régaler, envoie d’installation sur tout le territoire national;
  • les pesticides agricoles;
  • une surexploitation de l’abeille, répondant à la recherche de toujours plus de rentabilité.

Consciente de ce que représentent ces pertes pour notre environnement, la municipalité a décidé d’agir en installant un petit rucher fort de deux colonies sur le toit enterrasse de la mairie. Cet emplacement, non accessible au grand public, jouxte le bâtiment hébergeant la salle communale dénommée «L’Atelier». Les distances réglementaires par rapport aux habitations voisines définies par l’arrêté préfectoral sont respectées.

Le Conseil des Sages a soutenu ce projet innovant, et le Conseil des Jeunes s’est impliqués dans le montage des deux ruches achetées en kit. Deux essaims ont été installés sur le toit en terrasse de la mairie.

Saint-Priest en Jarez, est donc une terre de pédagogie à disposition des plus jeunes, et fera partager à tous celles et ceux qui le souhaiteront informations, aide, conseils et savoir-faire du monde fascinant de ces insectes sociaux étonnants.

 

Transhumance

Le mardi 30 mai 2022, la classe de Cm1 de l’école Jules Ferry a accompagné un berger et 18 de ses moutons depuis la place Jean-Baptiste Per jusqu’au Crêt de Saint-Priest.

Ce petit troupeau va assurer la tonte et l’entretien de nos terrains autour de l’ancien château. Ils viennent de La Terrasse sur Dorlay, ils resteront jusqu’à fin juillet puis reviendront en septembre.

Les élèves ont longuement questionné le berger puis ont accompagné le troupeau.

Ils ont ensuite découvert l’histoire du village du Crêt et du vieux château. La table d’orientation a servi de support à une leçon de géographie. L’année prochaine, nous essaierons d’associer 2 classes d’une autre école pour prolonger cette expérience qui a connu un beau succès.

 

Photo de la traversée du bourg par le troupeau.jpg 976 Ko

Photo des élèves à l'observatoire du Crêt.jpg 617 KoPhoto du troupeau arrivé au Crêt.jpg 1 Mo

 

Saint Priest en Jarez « Commune sans Pesticides »

Notre municipalité est engagée dans la charte « objectif zéro pesticide dans nos villes et nos villages, la LOI LABBÉ du 1er janvier 2017, interdit aux collectivités d’utiliser ou de faire utiliser des produits phytosanitaires pour l’entretien de leurs espaces publics.

L’objectif « zéro phyto » vise à dépasser les exigences réglementaires, en cessant le recours à tous les produits phytosanitaires sur tous les espaces publics. Il se justifie par la nécessité sur chaque territoire de :

  • Préserver la santé des applicateurs et de la population.
  • Entretenir un cadre de vie sain pour tous les publics, y compris les plus sensibles.
  • Protéger la ressource en eau et l’environnement.
  • Permettre le retour de la biodiversité au sein des villes et villages, au travers de la réapparition d’une flore diversifiée et de la reconquête de la faune sauvage comme les oiseaux, les insectes, etc.

Saint-Priest en Jarez a rempli tous ces objectifs et dans ce cadre, Saint-Étienne Métropole et la Fédération Nationale de l’Environnement devraient prochainement lui décerner le titre de « Commune sans Pesticides ».

Quels sont les sites concernés ?

  • Les espaces verts
  • Les écoles
  • Les terrains de sports
  • Le cimetière
  • La voirie

Avantages

Préserver la flore, la faune, la santé humaine et réaliser quelques économies.

Inconvénients 

Le seul désagrément est la présence de quelques herbes sauvages arborant les trottoirs et les murets. Il est à rappeler que le nettoyage des trottoirs doit être effectué par le propriétaire ou le locataire du logement qui donne sur sa portion de trottoir.

Moyens mis en œuvre pour le zéro phyto

  • Formation des agents techniques municipaux « Espaces verts » sur les méthodes d’entretien alternatives et réalisation d’un plan de désherbage communal.
  • Utilisation de matériels thermiques, mécaniques, manuels et de paillage.

La commune met en œuvre tous ces moyens pour préserver, améliorer et embellir notre ville. Nous comptons bien évidement sur la contribution de tous (jardiniers municipaux et particuliers) pour respecter ces recommandations et nous vous en remercions.

Des fascicules sur la conduite à tenir sont à votre disposition à l’accueil de la mairie.

 

Périmètre métropolitain : Zone à Faibles Émissions

La métropole dispose d’une Zone à Faibles Émissions depuis le 31 janvier. Qui est concerné ? Où, quand, comment ?

Illustration de la campagne métropolitaine.jpg 100 Ko

 

Calendrier de l’Agence Régionale de Santé

Risques à connaître selon la saison

 

Lancement Atlas de biodiversité Saint-Étienne Métropole

🧚 Participez ! https://engageepourlanature.saint-etienne-metropole.fr/

https://www.semlemag.fr/express/preservation-de-la-biodiversite-la-metropole-lance-son-atlas/

Affiche Atlas biodiversité.jpg 489 Ko

Fichier(s) joint(s):


Page mise à jour le 30 juin 2022